Mémo des principales commandes de Git

Cet article est un simple mémo pour retrouver les commandes git les plus utiles.

Toute les commandes indiquées dans cet article doivent être lancées via un terminal. Nous supposons que vous avez déjà installé Git sur votre machine. Si ce n’est pas le cas, commencez par télécharger et installer Git.

Création d’un dépôt

Il s’agit pour commencer de créer un nouveau dépôt (dossier), de l’ouvrir puis d’initialiser Git.

mkdir mondepot
cd mondepot
git init

Clonage d’un dépôt

Le clonage est l’opération consistant à récupérer la totalité des éléments du dépôt. La syntaxe de la commande va changer en fonction du protocole de transfert que vous souhaitez utiliser.

git clone /chemin/du/depot/projet
git clone https://github.com/depot/projet.git

Ajout d’un fichier au dépôt

Tous les fichiers qui doivent faire parti du dépôt doivent être ajoutés à l’index. Soit individuellement, soit via l’astérisque qui permet d’ajouter automatiquement tous les nouveaux fichiers.

git add <nomdufichier>
git add *

Les fichiers ou dossiers qui ne doivent pas être insérés dans Git peuvent être ignorés via un fichier .gitignore qui sera généralement placé à la racine du dépôt et qui contiendra la liste des éléments à ignorer. Plus d’info dans l’article Exclure des fichiers de votre dépôt Git avec gitignore.

/node_modules
memo.html

Vérification des fichiers

La commande git status va permettre de vérifier l’état de l’ensemble des fichiers du dépôt : non indexés, modifiés ou supprimés.

git status

Validation des modifications

La commande git commit va permettre la validation des modifications effectuées sur les fichiers du dépôt.

L’option -m permet d’associer un à la validation afin de décrire les modifications effectuées.

L’option -a permet d’ajouter automatiquement à l’index les nouveaux fichiers lors du commit.

git commit -m 'ajout nouvelle version'
git commit -a -m 'ajout nouvelle version'

Chargement des modifications sur le dépôt distant

La commande git push permet d’envoyer sur le dépôt distant la totalité des modifications apportées en local. Si besoin, remplacez master par la branche désirée.

git push origin master

Gestion des branches

La commande git checkout permet de naviguer entre les branches existantes ou d’en créer une nouvelle. Dans l’exemple, nous créons une nouvelle branche et passons dessus, nous envoyons la nouvelle branche sur le dépôt distant, puis nous revenons à la branche principale.

git checkout -b nouvelle_branche
git push origin nouvelle_branche
git checkout master

Pour supprimer une branche, il est nécessaire d’utiliser la commande git branch.

git branch -d nouvelle_branche

Utilisez la fonction git merge pour fusionner une branche avec la branche courante. Dans l’exemple suivant, on se positionne dans la branche master, puis on la fusionne avec la branche nouvelle_branche.

git checkout master
git merge nouvelle_branche

Récupération des modifications distantes

La commande git pull va permettre de récupérer les modifications disponibles sur le dépôt distant.

git pull