Gérer la justification des paragraphes sur InDesign

Cet article vous présente les options de justification disponibles sur le logiciel de PAO InDesign.

Qu’est-ce que la justification ?

L’opération de justification consiste à insérer des espaces entre les mots de façon à ce que les deux extrémités de chaque ligne soient alignées sur les deux marges.

Exemple de texte justifié

La dernière ligne du paragraphe est généralement alignée à gauche, mais Indesign nous laisse la possibilité de choisir parmi quatre options de justification pour la dernière ligne :

  • Alignée à gauche ;
  • Alignée à droite ;
  • Alignée au centre ;
  • Justifiée.
Différentes options pour la dernière ligne justifiée

Comment régler la gestion des espaces justifiantes ?

Vous pouvez choisir précisément quelles règles InDesign doit suivre pour gérer la justification du texte en définissant le comportement à adopter pour les espaces entre les mots et/ou entre les lettres.

Ces options sont disponibles dans les paramètres de styles de paragraphe : Fenêtre / Styles / Styles de paragraphe. Il suffit alors d’afficher les options de la catégorie Justification dans les options d’un style.

Réglages des options de justification sur Indesign

Quels réglages adopter ?

En cherchant des paramètres de réglages des espaces justifiantes, j’ai pu trouver plusieurs règles empiriques différentes utilisées par des typographes. En voici un exemple complet :

  • Pour les lignes de plus de 9 mots en moyenne :
    • Intermots : 85 %, 100 %, 115 %,
    • Interlettrage : -3 %, 0 %, 4 %,
    • Mise à l’échelle glyphe : 100 % (pas de déformation) ;
  • Pour les lignes de moins de 9 mots en moyenne :
    • Intermots : 65 %, 100 %, 135 %,
    • Interlettrage : -5 %, 0 %, 15 %,
    • Mise à l’échelle glyphe : 100 % (pas de déformation) .

Dans la mesure où la césure des mots participe également au résultat de justification du texte, je vous recommande de consulter également l’article Gérer précisément les césures sur InDesign.