Les styles sur Word et Writer

Les styles sont essentiels afin d’exploiter un logiciel de traitement de texte tel que Word ou LibreOffice Writer. Sans eux, impossible d’exploiter toutes les possibilités d’automatisation du logiciel.

Qu’est-ce qu’un style ?

Un style est un ensemble de paramètres de mise en forme pouvant être appliqués en une seule manipulation. Il est ainsi possible d’appliquer, en deux clics de souris, un style nommé Titre avec les caractéristiques suivantes : police Calibri, taille 28 pts, couleur noir, alignement centré.

Exemple utilisation des styles
Exemple utilisation des styles

Pourquoi utiliser des styles ?

Les styles sont essentiels dans un logiciel de traitement de texte car ils ont de nombreux avantages par rapport à une mise en forme classique. Vous retrouvez d’ailleurs ce principe de style plus loin comme dans les logiciels de Publication Assistée par Ordinateur (InDesign, Scribus) ou sur Internet avec le langage CSS (Cascading Style Sheet).

Séparation du fond et de la forme

Ce concept fondamental est la base de la philosophie des styles. Il s’agit de traiter indépendamment le contenu (textes, images, tableaux, etc.) et la mise en forme (disposition, couleurs, police, etc.) d’un document. L’avantage étant de pouvoir manipuler l’un sans impacter l’autre.

Gain de temps

La création d’un style peut donner l’impression de perdre du temps… Mais une fois que le style est créé, nous allons pouvoir l’appliquer des dizaines ou des centaines de fois en seulement deux cliques : on sélectionne l’élément à mettre en forme et on applique le style. Plus besoin pour chacun des titres d’avoir à choisir la taille, la couleur, la police, etc.

Simplification des modifications

En partant du principe de séparation du fond et de la forme, chaque modification appliquée à un style sera automatiquement répercutée sur l’ensemble des éléments utilisant le style en question. On peut ainsi, par exemple, basculer tous les titres d’un document en majuscules sans avoir à les réécrire. Il est aussi possible de modifier la couleur de centaines de mots clés disséminés dans le document sans avoir à les reprendre un par un, mais tout simplement en modifiant le style.

Homogénéité du document

Lors de la mise en forme d’un document, il est essentiel d’avoir quelque chose d’homogène. C’est-à-dire que les textes ayant le même statut (titres, corps de texte, citations longues, etc.) doivent avoir la même mise en forme. Si vous avez déjà créé un document long avec des titres de chapitre, vous vous êtes probablement déjà posé les questions suivantes : quelle taille de police ai-je utilisé pour mes titres ? Combien d’espace en dessous de mes titres ? Vous êtes alors obligés de vérifier sur les titres précédents pour appliquer la même mise en forme, avec des erreurs ou des oublis possibles. Lorsque l’on utilise des styles, il n’y a pas de questions à se poser, on applique le style et l’on est certain que les caractéristiques sont identiques pour tous les titres.

Augmentation des possibilités

Certaines fonctionnalités ne sont pas exploitables si vous n’utilisez pas les styles… Ainsi, en les utilisant, vous pourrez générer automatiquement une table des matières. Vous pourrez également (sur Word uniquement) utiliser le mode plan qui est très pratique pour structurer ou réorganiser un document.

Les styles prédéfinis

En réalité, même si ne vous n’en connaissiez pas l’existence, vous avez déjà utilisé des styles… Puisque, lorsque vous créez un nouveau document sur Word ou sur Writer, celui-ci est construit à partir d’un document modèle qui contient déjà plus d’une centaine de styles (138 styles sur la version mac de Word 2016).

Le corps du texte utilise donc par défaut le style Normal sur Word ou Style par défaut sur Writer. De nombreux styles sont déjà prévus afin de répondre à la plupart de vos besoins, comme les styles pour le titre du document, les titres de chapitre, les pieds de page, etc.

La mise en forme directe

Qu’est-ce que la mise en forme directe ?

La mise en forme directe est LA mauvaise habitude à bannir. Si vous n’utilisez pas les styles, vous faites obligatoirement de la mise en forme directe, c’est-à-dire que vous sélectionnez tout simplement votre texte dans le document et vous lui appliquez les différents paramètres de mise en forme que vous souhaitez.

En faisant cela à la place d’utiliser des styles, vous perdez évidemment tous les avantages des styles. Mais cela posera également problème si vous utilisez des solutions hybrides en utilisant des styles mais en faisant de la mise en forme directe de temps en temps lorsque vous avez l’impression de gagner du temps.

Dans cet exemple, le paragraphe utilise le style Normal et une mise en forme directe a été appliquée sur les mots clés. Lorsque l’on modifie la taille du style Normal pour l’agrandir, les mots clés ne s’adaptent pas. Il faudra alors les reprendre un à un pour régler le problème.

Problème de la mise en forme directe
Problème de la mise en forme directe

Pour éviter les problèmes, vous n’avez qu’une chose à retenir. Vous ne devez surtout pas faire de mise en forme en dehors de la fenêtre des styles.

Supprimer la mise en forme directe

Pour supprimer la mise en forme directe, vous pouvez sélectionner le texte et utiliser l’option Effacer la mise en forme.

Effacer la mise en forme directe Word
Bouton Effacer la mise en forme

Pour supprimer la mise en forme directe, vous pouvez sélectionner le texte et utiliser l’option Effacer le formatage direct ou utiliser le raccourci clavier Ctrl + M.

Effacer la mise en forme directe Writer
Bouton Effacer le formatage direct

La structure d’un document

Hiérarchie du document

Lorsque l’on travaille sur la mise en forme d’un document, il est important d’en comprendre la hiérarchie. Nous pouvons identifier dans un document quatre niveaux hiérarchiques : le document, la page, le paragraphe et le caractère.

Hiérarchie d'un document
Hiérarchie d’un document

Chacun de ces niveaux hiérarchiques possède ses propres paramètres :

  • Le document : le nom du fichier, le format du fichier, le nom de l’auteur, etc.
  • La page : l’orientation (portrait/paysage ou à la française/italienne), la taille (A4, A5), les marges, etc.
  • Le paragraphe : l’alignement (centré, justifié), l’interligne, les retraits, etc.
  • Le caractère : couleur, police de caractère, taille des caractères.

Pour savoir à quel niveau hiérarchique s’applique une propriété, il suffit de se poser la question de l’unité minimale sur laquelle il peut s’appliquer.

Par exemple, est-ce qu’un interligne double peut être appliqué à tout un document ? Oui. Est-ce que l’on peut l’appliquer à une seule page ? Oui. Est-ce que l’on peut l’appliquer à un seul paragraphe ? Oui. Est-ce que l’on peut l’appliquer à un seul caractère ? Non, il n’est pas possible d’avoir dans le même paragraphe deux caractères (lettres) avec un interligne différent. L’interligne est donc une propriété de paragraphe.

La notion de paragraphe

Combien trouvez-vous de paragraphes dans la capture d’écran ci-dessous ?

Combien de paragraphes ?
Combien de paragraphes ?

Si nous parlons strictement de contenu, la réponse devrait logiquement être “trois”. Mais en réalité, pour un logiciel de traitement de texte, nous retrouvons cinq paragraphes. Ceux-ci sont identifiables sur Word ou Writer grâce au symbole (pied de mouche) qui représente la fin d’un paragraphe et que l’on appelle tout simplement une marque de fin de paragraphe.

Pour pouvoir visualiser les marques de fin de paragraphe, il est nécessaire d’afficher les caractères non-imprimables en cliquant sur le bouton . Ces caractères particuliers donnent des indications très utiles lors de la mise en forme d’un document. Pour en savoir plus sur les caractères non-imprimables, veuillez consulter cet article traitant du sujet Les caractères non-imprimables sur Word et Writer.

Pour un logiciel de traitement de texte, un paragraphe est créé dès que l’on presse la touche Entrée ↵ du clavier. Cela signifie donc que, lorsque l’on utilise cette touche pour espacer les paragraphes, nous créons des paragraphes vides.

Paragraphes vides
Paragraphes vides utilisés pour ajouter des espaces

Ces paragraphes vides posent un véritable problème pour une mise en forme correcte du document. Ils empêchent une gestion performante des règles d’enchaînement que nous verrons dans cet article. Vous avez d’ailleurs déjà dû constater par vous-même qu’il est souvent nécessaire avec l’évolution du document, d’en enlever ou d’en rajouter pour obtenir un résultat visuellement satisfaisant.

Vous ne devez donc jamais utiliser la touche Entrée ↵ pour sauter des lignes et espacer vos paragraphes. Cette habitude sera probablement la plus difficile à perdre, mais vous devez, à la place, régler les espacements en dessus et/ou en dessous des paragraphes. Il s’agit donc d’une propriété de paragraphe que vous retrouverez dans les réglages des styles.

Dans l’image suivante, nous avons un résultat identique au précédent, mais sans utiliser des paragraphes vides.

Espacement en dessus et en dessous du paragraphe
Espacement en dessus et en dessous du paragraphe

Les différents types de style

Il existe différents types de style en fonction de ce que l’on souhaite mettre en forme. Le type de style doit être choisi avant lors de sa création et il n’est pas possible de le modifier. Si vous avez créé un style en choisissant le mauvais type, vous devrez le supprimer et recréer le style en utilisant le bon type.

Type de style : paragraphe

Ce type de style est le plus courant. Il peut contenir des propriétés de mise en forme de paragraphe, mais également des propriétés de caractère. Quelles que soient les propriétés définies, elles s’appliqueront à des paragraphes complets.

Dans l’exemple ci-dessous, les trois paragraphes ont des caractéristiques différentes. Les propriétés de caractères utilisées (italique et gras) s’appliquent à la totalité des paragraphes concernés.

3 exemples de styles de paragraphes
Trois exemples de styles de paragraphes

Les styles Normal (Word) ou Style par défaut (Writer) sont des styles de paragraphes.

Type de style : caractère

Ce type de style est un peu moins courant que le style de paragraphe mais est tout aussi important. Il s’appliquera comme son nom l’indique à une chaîne de caractères (du texte) à l’intérieur d’un paragraphe. Un style de caractère ne peut donc contenir que des propriétés de caractère.

Dans l’exemple ci-dessous, le paragraphe est dans le style Normal. Les deux chaînes de caractères écrites en rouge et en gras utilisent en plus un style de caractère que j’ai créé spécifiquement et que j’ai nommé Mots clés.

Exemple de styles de caractère
Exemple de styles de caractère

Le texte sur lequel va être appliqué un style de caractère subira donc l’effet cumulatif de deux styles, celui du caractère et celui du paragraphe. Le style de caractère sera prioritaire sur le style de paragraphe. Ainsi, si je change la couleur du style Normal, les chaînes de caractères utilisant le style Mots clés resteront en rouge.

Type de style : lié (Word)

Les styles liés sont plus compliqués à comprendre lorsque l’on commence à travailler avec des styles. Malheureusement, un certain nombre de styles par défaut (les styles de titre) sont des styles liés sur Word, il est donc important d’en comprendre le principe. Pour autant, je vous recommande d’éviter d’en créer, à moins que vous ayez bien compris comment ils fonctionnent.

Le principe d’un style lié est de s’appliquer différemment en fonction de la sélection active au moment où l’on applique le style. Si la sélection courante concerne un paragraphe ou plusieurs paragraphes, le style s’appliquera comme un style de paragraphe. Mais si la sélection courante est une chaîne de caractères, alors le style s’appliquera comme un style de caractère et seules les propriétés de caractères enregistrées dans le style s’appliqueront.

Il faut donc bien maîtriser les sélections pour ne pas faire d’erreur… Et ce n’est peut-être pas si évident que vous le pensez. L’erreur la plus courante est de faire systématiquement une sélection du texte complet. Dans l’exemple, ci-dessous, on peut voir que l’utilisateur a effectué une sélection du second paragraphe. En réalité, ce n’est pas le paragraphe qui est sélectionné, mais uniquement son contenu, moins un caractère. Il manque une espace à la fin du paragraphe qui n’a pas été sélectionnée. Le paragraphe n’étant pas intégralement sélectionné, si j’applique ici un style lié, c’est la partie style de caractère qui s’appliquera uniquement.

Sélection incomplète d'un paragraphe
Sélection incomplète d’un paragraphe

Et éviter les problèmes de sélection, sachez que le seul cas où vous devez être précis dans votre sélection est lorsque souhaitez sélectionner une chaîne de caractères pour appliquer un style de caractère.

Pour sélectionner un seul paragraphe, il suffit de placer le curseur en cliquant n’importe où dans le paragraphe :

Sélection un seul paragraphe
Sélection un seul paragraphe

Pour sélectionner plusieurs paragraphes, il suffit de faire une sélection à cheval sur les différents paragraphes :

Sélection de plusieurs paragraphes
Sélection de plusieurs paragraphes

Type de style : page (Writer)

Les styles de pages ne sont disponibles que sur Writer. Et c’est bien dommage pour les utilisateurs de Word, car ils sont très pratiques. Ils permettent d’avoir des pages avec chacune leurs propres caractéristiques (marges, orientation, en-tête, etc.). Pour faire ce genre de distinctions sur Word, il faudra utiliser des sections (cf. Les sauts de sections sur Word).

Les autres types de style

Il existe encore d’autres styles : tableaux, listes et cadres (Writer). Mais nous n’allons pas les aborder dans ce cours.

L’héritage des styles

Lorsque l’on crée un style, il est possible de le baser sur un autre. Cela signifie que le nouveau style va hériter de toutes les propriétés du style sur lequel il se base.

Prenons un exemple concret pour mieux comprendre les impacts de la notion d’héritage sur le fonctionnement des styles. Dans cet exemple, le premier paragraphe utilise le style Normal et le second utilise le style Perso créé à partir de Normal.

Exemple héritage
Exemple d’héritage

Les caractéristiques des deux paragraphes sont les suivantes, tout est identique sauf le corps de texte et la couleur.

Paragraphe 1 :

  • Alignement : justifié
  • Retrait de première ligne: 1 cm
  • Interligne : 1,08
  • Police de caractère : Calibri
  • Corps de texte : 12 pts
  • Couleur : noir

Paragraphe 2 :

  • Alignement : justifié
  • Retrait de première ligne: 1 cm
  • Interligne : 1,08
  • Police de caractère : Calibri
  • Corps de texte : 14 pts
  • Couleur : rouge

Si l’on regarde maintenant le paramétrage des styles, nous avons finalement la chose suivante :

Style Normal :

  • Basé sur : (aucun style)
  • Alignement : justifié
  • Retrait de première ligne: 1 cm
  • Interligne : 1,08
  • Police de caractère : Calibri
  • Corps de texte : 12 pts
  • Couleur : noir

Style Perso :

  • Basé sur : Normal
    • Alignement : Alignement de Normal
    • Retrait de première ligne: Retrait de Normal
    • Interligne : Interligne de Normal
    • Police de caractère : Police de Normal
  • Corps de texte : 14 pts
  • Couleur : rouge

Toutes les propriétés qui n’ont pas été déclarées explicitement dans le style Perso sont issues du style Normal par héritage.

Le style Perso n’utilise donc pas la police Calibri, il utilise la police de Normal. Vous allez me dire que je chipote puisque c’est la même chose…

Et bien, pas du tout, vu que Perso utilise la police de Normal, cela signifie que si je modifie la police utilisée par Normal, cette modification s’appliquera par héritage sur le style Perso. Et se sera le cas pour toutes les propriétés héritées de Normal.

Par contre, si je modifie la couleur noir du style Normal, cela n’aura pas d’impact sur le style Perso puisque celui-ci utilise le rouge et n’utilise pas la couleur de Normal. La taille du texte et la couleur ont été explicitement paramétrées dans le style Perso, ces deux propriétés ne sont donc plus modifiables par héritage.

La mise en pratique

Le volet de gestion des styles

Le volet Style permet de gérer la totalité des styles de paragraphe, de caractères et liés.

Afficher/masquer le volet Styles

Pour afficher le volet Styles, il suffit de cliquer sur le bouton dans le coin de la section Styles de l’onglet Accueil du ruban.

Afficher le volet Styles
Afficher/masquer le volet Styles

Les types de style

Pour connaître le type des différents styles, observez l’icône placée en face de chaque nom dans le volet Styles.

Distinguer les types de style
Distinguer les types de style

Notez qu’il est possible de Désactiver les styles liés. Si vous cochez cette case, les styles liés se comporteront alors comme des styles de paragraphe.

Filtrer les styles à afficher dans le volet

Il est possible de choisir quels styles sont listés dans le volet Styles mais également comment ils sont classés. Pour cela, cliquez sur le bouton Options… en bas du volet pour ouvrir la fenêtre suivante :

Options du volet Styles sur Word
Options du volet Styles sur Word

Dans le menu déroulant Sélectionnez les styles à afficher, vous pouvez alors choisir les styles que vous souhaitez afficher.

Le volet Style permet de gérer et d’appliquer les styles. Cliquez sur l’icône correspondante dans le volet latéral pour l’afficher ou le masquer ou allez dans le menu Affichage / Styles (F11).

Ce volet est organisé sous la forme d’onglets qui regroupent les différents styles par type : paragraphe, caractère, cadre, page, liste et tableau. Il est également possible de filtrer les styles à afficher dans chacun des onglets en utilisant le menu déroulant positionné en dessous de la liste.

Appliquer/utiliser un style existant

Application de base

Pour appliquer un style existant, il suffit de sélectionner l’élément sur lequel on souhaite appliquer un style et cliquer sur le style correspondant dans le volet Styles. L’animation ci-dessous vous fait la démonstration de la manipulation pour appliquer un style de paragraphe (le style Titre) puis un style de caractère (le style Accentuation intense).

Démonstration pour appliquer un style sur Word
Démonstration pour appliquer un style sur Word

Application multiple

Si vous avez besoin d’appliquer plusieurs fois le même style, vous pouvez utiliser l’outil Reproduire la mise en forme. Il suffit de suivre les étapes suivantes :

  1. Sélectionnez une première chaîne de caractère ou un premier paragraphe (en fonction du type de style utilisé) à mettre en forme.
  2. Appliquez le style normalement et conservez la sélection.
  3. Double-cliquez sur l’icône de l’outil Reproduire la mise en forme dans la rubrique Presse-papier de l’onglet Accueil du ruban.
  4. Sélectionnez les textes sur lesquels vous souhaitez appliquer le style reproduit.
  5. Cliquez à nouveau sur l’outil Reproduire la mise en forme lorsque vous avez terminé.
Démonstration appliquer un style avec l'outil reproduire la mise en forme sur Word
Démonstration appliquer un style avec l’outil reproduire la mise en forme sur Word

Application de base

Pour appliquer un style existant, il suffit de sélectionner l’élément sur lequel on souhaite appliquer un style et double-cliquer sur le style correspondant dans le volet Styles. L’animation ci-dessous vous fait la démonstration de la manipulation pour appliquer un style de paragraphe (le style Titre) puis un style de caractère (le style Accentuation forte).

Démonstration pour appliquer un style sur Writer
Démonstration pour appliquer un style sur Writer

Application multiple

Si vous avez besoin d’appliquer plusieurs fois le même style, vous pouvez utiliser l’outil Cloner le formatage. Il suffit de suivre les étapes suivantes :

  1. Sélectionnez une première chaîne de caractère ou un premier paragraphe (en fonction du type de style utilisé) à mettre en forme.
  2. Appliquez le style normalement et conservez la sélection.
  3. Double-cliquez sur l’icône de l’outil Cloner le formatage.
  4. Sélectionnez les textes sur lesquels vous souhaitez appliquer le style reproduit.
  5. Cliquez à nouveau sur l’outil Cloner le formatage lorsque vous avez terminé.
Démonstration appliquer un style avec l'outil reproduire la mise en forme sur Writer
Démonstration appliquer un style avec l’outil reproduire la mise en forme sur Writer

Créer un nouveau style

Pour créer un nouveau style, sélectionnez le paragraphe (ou le texte) pour lequel vous souhaitez créer un style et cliquez sur le bouton en bas du volet Styles. La fenêtre de création de style va alors s’ouvrir.

Fenêtre de création d'un style
Fenêtre de création d’un style

Notez que, si vous avez appliqué de la mise en forme directement à votre sélection, celle-ci sera automatiquement ajoutée au style que vous vous apprêtez à créer.

Lorsque vous créez un nouveau style, prenez le temps de le configurer correctement en particulier pour les propriétés du style :

  • Nom : permet de donner un nom au style, c’est avec ce nom que vous pourrez le retrouver par la suite dans le volet Styles (cf. conseils sur les noms des styles).
  • Type de style : cette option est fondamentale puisqu’elle détermine la nature du style que vous allez créer et que cette option ne sera plus modifiable par la suite. Pensez donc à choisir l’option Paragraphe ou Caractère.
  • Style basé sur : permet de définir si votre nouveau style doit hériter des propriétés d’un autre style.
  • Style du paragraphe suivant : permet de définir quel style sera automatiquement appliqué au paragraphe suivant lorsque vous pressez la touche Entrée ↵.

Une fois que ces réglages de base sont définis, vous allez pouvoir faire tous les réglages de mise en forme que vous souhaitez en utilisant le bouton Format ▾ en bas de la fenêtre. Celui-ci vous permettra d’accéder à la totalité des options de mise en forme classées par catégories.

Menu format
Menu format

Lorsque vous avez effectué tous les réglages que vous souhaitez, vous pouvez observer l’aperçu et surtout la description du style avant de valider avec le bouton OK.

Aperçu et description d'un style
Aperçu et description d’un style

Pour créer un nouveau style, sélectionnez le paragraphe (ou le texte) pour lequel vous souhaitez créer un style, placez dans l’onglet adapté du volet style en fonction du type de style à créer, cliquez sur le bouton + en haut du volet Styles et enfin choisissez l’option Nouveau style à partir de la sélection.

Nouveau style à partir de la sélection
Nouveau style à partir de la sélection

Saisissez un nom pour le style et validez avec le bouton OK.

Nom du style

Le style a été créé et s’ajoute dans la liste des styles. Notez que, si vous avez appliqué de la mise en forme directement à votre sélection, celle-ci sera automatiquement ajoutée au style créé.

Faites ensuite un clic droit sur le nom du style et choisissez l’option Modifier… pour obtenir la fenêtre suivante.

Fenêtre d'édition d'un style
Fenêtre d’édition d’un style

Il est recommandé de configurer les options de l’onglet Gestionnaire dès le départ :

  • Nom : nom au style, c’est avec ce nom que vous pourrez le retrouver dans le volet Styles (cf. conseils sur les noms des styles).
  • Style de suite : permet de définir quel style sera automatiquement appliqué au paragraphe suivant lorsque vous pressez la touche Entrée ↵.
  • Hérité de : permet de définir si votre nouveau style doit hériter des propriétés d’un autre style existant.

Une fois que ces réglages de base sont définis, vous allez pouvoir faire tous les réglages de mise en forme que vous souhaitez en utilisant les options classées par catégorie et accessibles via les différents onglets.

Lorsque vous avez effectué tous les réglages que vous souhaitez, vous pouvez observer les paramètres du style dans l’onglet Gestionnaire. Vous voyez ainsi toutes les caractéristiques de mise en forme du style qui diffère de celui dont il hérite.

Description d'un style
Description d’un style

Mettre à jour ou supprimer un style existant

Mise à jour via la fenêtre de style

Pour mettre à jour un style existant, il suffit de cliquer sur la flèche en face du nom du style correspondant dans le volet Styles puis de choisir l’option Modifier….

Démonstration modification de style sur Word
Démonstration modification de style sur Word

L’option de suppression se trouve au même endroit. Elle ne sera par contre disponible que pour les styles que vous avez créés.

Mise à jour via de la mise en forme directe

Il est possible de modifier le texte avec de la mise en forme directe, puis de cliquer sur la flèche en face du nom du style correspondant pour accéder à l’option Mettre à jour [le style] pour correspondre à la sélection. Cela aura pour effet d’enregistrer toutes les modifications dans le style et, du coup, de les appliquer à tous les autres éléments utilisant le même style.

Démonstration modification de style avec mise en forme directe sur Word
Démonstration modification de style avec mise en forme directe sur Word

Cette seconde méthode n’est pas recommandée quand on débute avec les styles. Car il ne faut surtout pas oublier la mise à jour du style.

Mise à jour via la fenêtre de style

Pour mettre à jour un style existant, il suffit de cliquer sur la flèche en face du nom du style correspondant dans le volet Styles puis de choisir l’option Modifier…. Vous faites vos modifications et vous validez avec OK.

Le bouton Appliquer permet d’appliquer les paramètres sans fermer la fenêtre pour avoir un aperçu.

Démonstration modification de style sur Writer
Démonstration modification de style sur Writer

L’option de suppression se trouve au même endroit. Elle ne sera, par contre, disponible que pour les styles que vous avez créés sous le libellé Effacer….

Mise à jour via de la mise en forme directe

Il est possible de modifier le texte avec de la mise en forme directe, puis de cliquer sur le bouton + en haut du volet Styles pour accéder à l’option Mettre à jour le style sélectionné. Cela aura pour effet d’enregistrer toutes les modifications dans le style et, du coup, de les appliquer à tous les autres éléments utilisant le même style.

Démonstration modification de style avec mise en forme directe sur Writer
Démonstration modification de style avec mise en forme directe sur Writer

Cette seconde méthode n’est pas recommandée quand on débute avec les styles. Car il ne faut surtout pas oublier la mise à jour du style.

Conseils lors de l’utilisation des styles

Saisie au kilomètre, oui mais…

Nombreuses sont les personnes qui pourront vous conseiller de faire de la “saisie au kilomètre”. Cela signifie que l’on vous recommande de saisir le contenu sans vous préoccuper de la mise en forme. Ce conseil fait sens, mais il est impératif de le compléter !

Certes, vous ne devez pas vous préoccuper de la mise en forme avant la fin de rédaction de votre document. Cependant, vous devez impérativement appliquer les styles au fur et à mesure de la saisie. Ainsi, vos titres, par exemple, seront bien identifiés. La question de savoir s’ils devront être en 18 pts ou en 20 pts sera traitée une fois le document terminé.

Attention à l’héritage et au style Normal/Style par défaut

Nous avons vu que les styles pouvaient hériter des propriétés de mise en forme d’autres styles. La plupart des styles sont d’ailleurs basés sur le style Normal (Word) ou sur le Style par défaut (Writer). Lorsque vous modifiez ces styles de bases, vous pouvez modifier par héritage un grand nombre d’autres styles.

Il est donc recommandé de toujours commencer la mise en forme d’un document par le réglage du style Normal ou du Style par défaut avant de faire les autres. Et de manière générale, vous devez faire vos réglages en partant du plus générique pour aller vers le plus spécifique.

Voici un exemple typique d’erreur liée au principe d’héritage. Dans l’exemple ci-dessous, le style Normal a été réglé avec un retrait de première ligne. Le style Titre 1, quant à lui ,a été centré. Au premier coup d’œil, il n’y a aucun problème, mais si l’on regarde bien, on voit que le titre n’est pas vraiment centré. Car le style Titre 1 a hérité du retrait de première ligne, le centrage du texte est donc décalé de 1,25 cm (la dimension du retrait de première ligne).

Erreur liée à l'héritage
Erreur liée à l’héritage

Statut du texte

Vous devez créer autant de styles que votre document contient de statuts de texte quand bien même les textes ont la même présentation. Dans l’exemple ci-dessous, nous pourrions identifier 4 statuts de texte : le titre, le sous-titre, l’auteur et la date. Nous allons donc créer (ou utiliser) 4 styles différents pour la mise en forme, même si l’auteur et la date ont la même mise en forme.

Statut des textes
Statut des textes

Suivre ce conseil vous permettra de facilement les distinguer plus tard, si vous changez d’avis. Il vous permettra également de vous rappeler plus facilement du style à appliquer pour les documents que vous rédiger sur plusieurs jours voir plusieurs semaines.

Les noms des styles

Pensez à nommer vos styles clairement ! Une série de styles avec les noms Style 1, Style 2, Style 3 sont difficilement exploitables.

Évitez également de nommer vos styles en fonction des caractéristiques de mise en forme. Car d’une part, vos choix de mise en forme peuvent changer (il faudrait alors changer le nom) et d’autre part, vous pourriez ainsi avoir des styles avec des noms trop proches.

Le plus simple est de nommer les styles que vous créez en fonction du statut du texte pour lequel ils sont destinés.

Certaines personnes recommandent de préfixer les styles personnels sous la forme Perso nom auteur, Perso date publication, etc. afin de les regrouper dans la liste des styles.

Favorisez les styles pré-existants

N’hésitez pas à utiliser les styles fournis par défaut lors de la création d’un document.

Les styles Normal (Word) ou Style par défaut (Writer) sont des incontournables, mais ce ne sont pas les seuls. Les styles de titres hiérarchisés sont également des incontournables. Vous devez absolument les utiliser, car ils vous permettront par la suite d’exploiter plus facilement certaines options préconfigurées pour eux, comme la création de sommaires, la numérotation des chapitres ou le mode plan (Word uniquement).

Concernant les styles pour les titres, il est important de distinguer les styles hiérarchisés et les styles non hiérarchisés. Les styles non hiérarchisés (Titre, Sous-titre) sont à réserver au titrage général du document, le titre principal.

Les styles hiérarchisés (Titre 1, Titre 2, Titre 3, etc.) sont à réserver pour les titres des chapitres. Et cela que les titres de chapitres soient numérotés ou non. N’utilisez pas le style Titre 3 à la place du style Titre 1 juste parce que vous préférez la mise en forme.

Le niveau 1 de votre plan doit utiliser Titre 1, le niveau 2 Titre 2, etc.

Utilisez des styles ou des couleurs temporaires

Si vous travaillez sur un document long comme un mémoire ou une thèse, n’hésitez pas à utiliser des styles avec des couleurs temporaires. Vous pourriez, par exemple, créer un style de caractère Anglicisme pour mettre les anglicismes de votre document en italique. Ce style pourrait être en couleur le temps de la rédaction afin de bien visualiser les mots concernés puis modifié à la fin pour supprimer la couleur et ne conserver que l’italique.

Articles connexes

Sauf mention contraire*, l'article Les styles sur Word et Writer et son contenu par Julien Crego sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons

Licence Creative Commons

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Cette licence vous permet de remixer, arranger, et adapter cette œuvre à des fins non commerciales tant que vous créditez la source en citant le nom des auteurs et que les nouvelles œuvres sont diffusées selon les mêmes conditions.

* Cette notice est intégrée automatiquement à la fin de chaque article de ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.