Typographie du paragraphe sur Word et Writer

Ce cours concerne la typographie du paragraphe dans les logiciels de traitement de texte et en particulier sur Word ou LibreOffice Writer.

Qu’est-ce qu’un paragraphe ?

« Sur le plan typographique, le début d’un paragraphe est marqué par un léger renfoncement (alinéa) ou par un saut de ligne. »

Source : Article Paragraphe de Wikipédia en français (http://fr.wikipedia.org/wiki/Paragraphe).

Combien trouvez-vous de paragraphes dans la capture d’écran ci-dessous ?

Combien de paragraphes ?
Combien de paragraphes ?

Si nous parlons strictement de contenu, la réponse devrait logiquement être “trois”. Mais en réalité, pour un logiciel de traitement de texte, il a cinq paragraphes. Ceux-ci sont identifiables sur Word ou Writer grâce au symbole (pied de mouche) qui représente la fin d’un paragraphe et que l’on appelle tout simplement une marque de fin de paragraphe.

Pour pouvoir visualiser les marques de fin de paragraphe, il est nécessaire d’afficher les caractères non-imprimables en cliquant sur le bouton . Ces caractères particuliers donnent des indications très utiles lors de la mise en forme d’un document. Pour en savoir plus sur les caractères non -imprimables, veuillez consulter l’article traitant du sujet Les caractères non-imprimables sur Word et Writer.

Pour un logiciel de traitement de texte, un paragraphe est créé dès que l’on presse la touche Entrée ↵ du clavier. Cela signifie donc que lorsque l’on utilise cette touche pour espacer les paragraphes, nous créons des paragraphes vides.

Paragraphes vides
Paragraphes vides utilisés pour ajouter des espaces

Ces paragraphes vides posent un véritable problème pour une mise en forme correcte du document. Ils empêchent une gestion correcte des règles d’enchaînement que nous verrons dans cet article. Vous avez d’ailleurs déjà dû constater par vous-même qu’il est souvent nécessaire avec l’évolution du document, d’en enlever ou d’en rajouter pour obtenir un résultat visuellement correct.

Vous ne devez donc jamais utiliser la touche Entrée ↵ pour sauter des lignes et espacer vos paragraphes. Cette habitude sera probablement la plus difficile à perdre, mais vous devez à la place régler les espacements en dessus et en dessous des paragraphes (espaces verticaux) mais pour que cela soit faisable confortablement vous devez également utiliser des styles : Les styles sur Word et Writer.

Dans l’image suivante, nous avons donc un résultat identique au précédent, mais sans utiliser de paragraphes vides.

Espacement en dessus et en dessous du paragraphe
Espacement en dessus et en dessous du paragraphe

Les attributs du paragraphe

Comment modifier les attributs d’un paragraphe ?

Les options de mise en forme spécifiques aux paragraphes sont disponibles dans les différents onglets de la fenêtre Paragraphe , ainsi que dans la fenêtre Tabulation (cf. Les tabulations).

Fenêtre Paragraphe de Word
Fenêtre Paragraphe de Word

Cette fenêtre est accessible de deux manières en fonction de la méthode utilisée pour effectuer la mise en forme.

En utilisant des styles (méthode recommandée)

La fenêtre Paragraphe est accessible lors de la modification d’un style en cliquant sur le bouton Format ▾ et en choisissant l’option Paragraphe…. Si vous ne connaissez pas les styles, il est très fortement recommandé de consulter l’article correspondant Les styles sur Word et Writer.

Accès à la fenêtre Paragraphe dans les styles sur Word
Accès à la fenêtre Paragraphe dans les styles sur Word

En mise en forme directe (méthode déconseillée)

Pour afficher la fenêtre Paragraphe lorsque l’on effectue de la mise en forme directe, il suffit de cliquer sur le bouton dans l’angle inférieur de la section Paragraphe dans l’onglet Accueil du ruban.

Accès à la fenêtre Paragraphe sur Word
Accès à la fenêtre Paragraphe sur Word

Les options de mise en forme spécifiques aux paragraphes sont disponibles dans les différents onglets de la fenêtre Paragraphe . En ce qui concerne cet article, nous allons nous concentrer sur les trois onglets Retraits et espacement, Alignement et Enchaînements.

Fenêtre Paragraphe de Writer
Fenêtre Paragraphe de Writer

Cette fenêtre est accessible de deux manières en fonction de la méthode utilisée pour effectuer la mise en forme.

En utilisant des styles (méthode recommandée)

Les onglets de la fenêtre Paragraphe sont accessibles lors de la modification d’un style en faisant un clic droit sur un style de paragraphe et en choisissant Modifier…. Si vous ne connaissez pas les styles, il est très fortement recommandé de consulter l’article correspondant Les styles sur Word et Writer.

Accès aux options de la fenêtre Paragraphe dans les styles sur Writer
Accès aux options de la fenêtre Paragraphe dans les styles sur Writer

En mise en forme directe (méthode déconseillée)

Pour afficher la fenêtre Paragraphe lorsque l’on effectue de la mise en forme directe, il suffit de se rendre dans le menu Format puis de choisir Paragraphe….

L’alignement

La propriété d’alignement détermine, dans un paragraphe, le comportement des lignes qui sont moins larges que le document. Les principales possibilités d’alignement sont les suivantes :

Propriétés alignement
Les différentes possibilités d’alignement

Dans un alignement justifié toutes les lignes sont étirées pour avoir la même longueur. L’étirement s’effectue en élargissant les espaces (appelées également espaces justifiantes). L’élargissement des espaces peut être combiné avec l’augmentation de l’interlettrage (espace entre les lettres). Ce comportement peut rendre un texte très disgracieux si celui-ci est positionné dans des colonnes étroites et que la césure des mots n’est pas gérée correctement.

Writer, comme d’autres logiciels de PAO (ce n’est pas le cas de Word), permet d’affiner le réglage de l’alignement et de déterminer le comportement particulier de la dernière ligne lorsque le texte est justifié, nous pouvons donc avoir les alignements suivants :

Propriétés alignement de la dernière ligne
Propriétés d’alignement de la dernière ligne dans des paragraphes justifiés

Certains logiciels de PAO, comme InDesign, permettent également de gérer l’alignement en fonction des pages paires (fausses pages) et des pages impaires (belles pages). Ce n’est pas une propriété de paragraphe, mais plutôt une option du logiciel pour gérer l’alternance des alignements.

Adaptation page recto et page verso
Adaptation page recto et page verso

Emplacement du réglage :

  • Word : Fenêtre Paragraphe, onglet Retrait et espacement, Catégorie Générale, Option Alignement.
  • Writer : Fenêtre Paragraphe, onglet Alignement.

Texte justifié et sauts de ligne

Vous avez peut-être déjà rencontré un problème assez courant lorsque l’on copie/colle du texte à partir du web et que l’on souhaite le justifier. En effet, il arrive fréquemment que les lignes incomplètes soient justifiées également. Cela donne un résultat assez inesthétique.

Démonstration du problème du texte justifié avec des sauts de ligne
Démonstration du problème du texte justifié avec des sauts de ligne

Comme vous pouvez le voir dans l’exemple précédent, les lignes 2,4 et 6 sont justifiées alors qu’il s’agit d’une fin de paragraphe et qu’elles devraient être alignées à gauche.

Le problème vient du copié/collé à partir du web où l’on utilise beaucoup des sauts de ligne. Si vous observez la fin des lignes concernées, vous pourrez voir le caractère non imprimable qui indique la présence d’un saut de ligne à la place d’une marque de fin de paragraphe .

Pour résoudre ce problème, il va falloir tout simplement remplacer les sauts de ligne par des sauts de paragraphe classiques.

Compte tenu de ce comportement, les sauts de ligne sont souvent réservés à des usages très particuliers comme la présentation de poèmes.

Exemple usage des sauts de ligne
Exemple usage des sauts de ligne

Les retraits

Les retraits sont des “espaces blancs” à droite et/ou à gauche des paragraphes. Il ne faut pas les confondre avec les marges, qui s’appliquent à l’ensemble de la page. Les retraits, eux, ne s’appliquent qu’aux paragraphes et s’ajoutent aux marges. Les paragraphes contenant des retraits sont donc moins larges que les paragraphes de base qui s’ajustent donc avec les marges.

L’image ci-dessous vous montre trois paragraphes, le deuxième paragraphe a un retrait à gauche, le troisième paragraphe en a un à droite. Ils sont représentés par les formes bleues.

Démonstration des retraits
Démonstration des retraits

Emplacement du réglage :

  • Word : Fenêtre Paragraphe, onglet Retrait et espacement, Catégorie Retrait, Options Gauche et/ou Droite.
  • Writer : Fenêtre Paragraphe, onglet Retraits et espacement, Options Avant le texte et/ou Après le texte.

Exemples d’utilisation des retraits

Dans ce premier exemple, des retraits ont été ajoutés à droite et à gauche de l’adresse dont les paragraphes sont également centrés. Les trois paragraphes sont donc centrés les uns par rapport aux autres, mais sont décalés vers la droite de la page.

Exemple d'utilisation des retraits
Exemple d’utilisation des retraits 1

Dans ce deuxième exemple, des retraits identiques ont été ajoutés à droite et à gauche afin de distinguer une citation longue.

Exemple d'utilisation des retraits 2
Exemple d’utilisation des retraits 2

Le retrait de première ligne

Le retrait de première ligne, comme son nom l’indique, ne concerne que la première ligne des paragraphes. Ils sont généralement utilisés pour créer des alinéas afin d’identifier les différents paragraphes d’un texte. Ils peuvent alors être positifs ou négatifs (suspendus) en fonction des besoins.

Exemple retrait positif de première ligne
Exemple retrait positif de première ligne
Exemple retrait négatif de première ligne dans une bibliographie
Exemple retrait négatif de première ligne dans une bibliographie

Retraits et règle

Les retraits peuvent être gérés directement via les différents taquets disposés sur la règle. Si vous souhaitez en savoir plus, veuillez lire l’article correspondant La règle sur un traitement de texte.

Les espacements verticaux

Les espaces verticaux permettent d’espacer des paragraphes les uns par rapport aux autres. C’est le paramètre à utiliser pour éviter d’avoir à utiliser des paragraphes vides dans un document. Comme vous pouvez le voir dans l’exemple ci-dessous, il n’y a pas de paragraphes vides pour gérer l’espace entre les trois paragraphes.

Espacement en dessus et en dessous du paragraphe
Espacement en dessus et en dessous du paragraphe

Vous allez ainsi pouvoir ajouter de l’espace au-dessus et/ou au-dessous des paragraphes.

Emplacement du réglage :

  • Word : Fenêtre Paragraphe, onglet Retrait et espacement, Catégorie Espacement, Options Avant et/ou Après.
  • Writer : Fenêtre Paragraphe, onglet Retraits et espacement, Catégorie Espacement, Options Au-dessus du paragraphe et/ou Sous le paragraphe.

Ne pas ajouter entre les paragraphes de même style

Lorsque vous travaillez avec des styles, une option très intéressante vous permet de demander à ne pas ajouter les espaces verticaux entre deux paragraphes consécutifs du même style. Pour Word, comme pour Writer, il suffit de cocher la case correspondante en dessous des réglages des espacements.

Dans l’exemple ci-dessous, des espaces verticaux identiques ont été paramétrés en dessus et en dessous du style utilisé pour le titre. Celui-ci se compose de deux paragraphes, mais ils sont pourtant collés.

Pas d'espace entre les paragraphes de même style
Pas d’espace entre les paragraphes de même style

Fusion des espaces verticaux

Les deux logiciels Word et Writer ont un fonctionnement différent concernant la gestion des espaces verticaux. Une fois n’est pas coutume, le fonctionnement de Word est beaucoup pratique, puisque les espacements verticaux entre deux paragraphes sont systématiquement fusionnés.

Voici un exemple avec un Titre réglé pour avoir 24 pts avant (en dessus) et 12 pts après (en dessous). Celui-ci est suivi de deux paragraphes réglés avec des espacements avant et après de 8 pts. Nous pourrions nous attendre à un espace de 12 pts + 8 pts = 20 pts entre le titre et le premier paragraphe et un espace de 8 pts + 8pts = 16 pts entre les paragraphes 2 et 3. Les espacements étant fusionnés sur Word, c’est systématiquement la valeur la plus importante qui est conservée.

Exemple fusion des espacement
Exemple fusion des espacements

Voici un schéma, moins réaliste, mais probablement plus clair pour comprendre comment se comportent les espacements sur Word.

Schéma de fusion des espacements
Schéma de fusion des espacements

Malheureusement pour les utilisateurs de Writer, le comportement des espacements sur Writer va être différent puisque les espaces verticaux vont s’additionner. Cela parait peut-être plus logique que le principe de fusion, mais cela s’avère beaucoup moins pratique à l’usage.

L’interligne

L’interligne est l’espace entre deux lignes de base à l’intérieur d’un paragraphe. L’interligne se mesure en points et doit de préférence être supérieur à la hauteur du corps (hauteur des caractères) pour éviter d’avoir une superposition des caractères entre les lignes.

Interligne

Les valeurs vont varier en fonction des besoins. Par exemple, pour un mémoire ou une thèse, il est généralement recommandé d’utiliser un interligne 1,5.

Les règles d’enchaînement

Les règles d’enchaînement déterminent comment doivent se comporter les paragraphes les uns par rapport aux autres. Elles sont essentielles pour obtenir un document de qualité et c’est pour le bon respect de ces règles que vous ne devez pas utiliser des paragraphes vides.

Veuves et orphelines

En typographie, une ligne veuve est la dernière ligne d’un paragraphe qui se retrouve seule en haut d’une page. Une ligne orpheline est, quant à elle, la première ligne d’un paragraphe seule en bas d’une page. Il est recommandé d’éviter ces deux types de lignes lors de la mise en forme d’un document.

Les logiciels de traitement de texte permettent d’éviter les veuves et les orphelines dans un texte c’est la raison pour laquelle vous avez peut-être déjà pu observer le comportement démontré dans l’animation suivante :

Démonstration veuve et orpheline
Démonstration veuve et orpheline

Comme vous pouvez le voir dans cette animation, lorsque la dernière ligne de la page (en rouge) est prolongée, elle passe automatiquement à la page suivante pour éviter d’avoir une ligne veuve. Lorsque que l’on continue d’écrire au-delà de la ligne qui pouvait se retrouver veuve, alors la ligne qui était descendue, remonte sur la page précédente.

Emplacement du réglage :

  • Word : Fenêtre Paragraphe, onglet Enchaînements, Catégorie Pagination, Case à cocher Éviter veuves et orphelines.
  • Writer : Fenêtre Paragraphe, onglet Enchaînements, Catégorie Options, Cases à cocher Traitement des orphelineset/ou Traitement des veuves + nombre de lignes.

Paragraphes solidaires

Définir un paragraphe solidaire consiste à le lier au suivant afin que les deux soient toujours sur la même page. Un paragraphe solidaire ne pourra donc jamais être le dernier paragraphe de la page sauf si il s’agit du dernier paragraphe du document). Cela permet notamment d’empêcher un titre de se trouver en bas de page, ce qui est obligatoire.

Sur Word, les paragraphes solidaires sont identifiés par un petit carré (caractère non imprimable) dans la marge de gauche.

Identification des paragraphes solidaires sur Word
Identification des paragraphes solidaires sur Word

Emplacement du réglage :

  • Word : Fenêtre Paragraphe, onglet Enchaînements, Catégorie Pagination, Case à cocher Paragraphes solidaires.
  • Writer : Fenêtre Paragraphe, onglet Enchaînements, Catégorie Options, Cases à cocher Conserver avec le paragraphe suivant .

Lignes solidaires

Cette option permet d’interdire la séparation d’un paragraphe sur deux pages (à condition qu’il soit moins long qu’une page).

Emplacement du réglage :

  • Word : Fenêtre Paragraphe, onglet Enchaînements, Catégorie Pagination, Case à cocher Lignes solidaires.
  • Writer : Fenêtre Paragraphe, onglet Enchaînements, Catégorie Options, Cases à cocher Ne pas scinder le paragraphe .

Saut de page automatique

Il est possible d’insérer automatiquement un saut de page (cf. Les sauts de page sur Word et Writer) avant un paragraphe afin de le placer toujours en haut de page. Cette option peut s’avérer très pratique pour les titres.

Exemple saut de page automatique sur un titre
Exemple saut de page automatique sur un titre

Emplacement du réglage :

  • Word : Fenêtre Paragraphe, onglet Enchaînements, Catégorie Pagination, Case à cocher Saut de page avant.
  • Writer : Fenêtre Paragraphe, onglet Enchaînements, Catégorie Sauts, Cases à cocher Insérer + options complémentaires.

Quelques conseils typographiques

Évitez les paragraphes vides

Je vous l’ai déjà dit, mais je le répète, vous ne devez pas insérer de paragraphes vides dans votre document. Utilisez des styles et effectuez les réglages d’espacement en dessus et en dessous des paragraphes.

Quel alignement doit-on utiliser ?

Pour l’impression, le corps de texte doit être justifié. Le style Normal (Word) ou Style par défaut (Writer) doit donc être réglé ainsi.

Les titres numérotés ne doivent jamais être centrés.

Évitez les titres justifiés si les caractères sont de grande taille.

Sur Internet, il est d’usage de ne pas justifier le texte. La longueur des lignes pouvant varier en fonction du support de consultation ou tout simplement de la largeur de la fenêtre, il est très délicat de gérer correctement la justification et en particulier les césures même si de gros progrès sont apparus ces dernières années en la matière.

Identification visuelle des paragraphes

Il existe deux manières d’identifier visuellement les paragraphes dans un document. Vous pouvez insérer un alinéa rentrant ou bien ajouter de l’espace entre les paragraphes. Mais attention, vous ne devez jamais cumuler les deux.

Identification des paragraphes via un alinéa rentrant
Identification des paragraphes via un alinéa rentrant
Identification des paragraphes via des espaces verticaux
Identification des paragraphes via des espaces verticaux
Identification des paragraphes via un alinéa rentrant et des espaces verticaux (déconseillé)
Identification des paragraphes via un alinéa rentrant et des espaces verticaux (déconseillé)

Notez qu’en langue anglaise, le premier paragraphe suivant un titre ne contient jamais d’alinéa, cette particularité n’est pas valable en français.

Particularité des premiers paragraphes en aglais
Particularité des premiers paragraphes en anglais

Bas des pages

Vous ne devez jamais mettre un titre en bas de page.

Attention également aux veuves et orphelines.

Articles connexes

Sauf mention contraire*, l'article Typographie du paragraphe sur Word et Writer et son contenu par Julien Crego sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons

Licence Creative Commons

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Cette licence vous permet de remixer, arranger, et adapter cette œuvre à des fins non commerciales tant que vous créditez la source en citant le nom des auteurs et que les nouvelles œuvres sont diffusées selon les mêmes conditions.

* Cette notice est intégrée automatiquement à la fin de chaque article de ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.